flonflons & musette

21 mai 2018

C'est le petit Jésus qui joue à la pétanque.....

Ah quoi sait-on qu'on est une fille du Sud de la France? Quand on a entendu, enfant, ces jours d'orage tonitruants, foudroyants, pétaradants et absolument terrifiants, ces mots cultes: " Mais n'aie pas peur: C'est le petit Jésus qui joue à la pétanque!"(sic) Le petit Jésus qui joue à la pétanque..... Et qui se boit un pastaga. Ah ah. A ce stade-là, il vaut mieux garder à l'expression son premier dégré pur... Cela dit, on notera le côté "petit" du Jésus: devant l'athmosphère cataclysmique de l'orage de printemps moyen des... [Lire la suite]
Posté par misspetunia à 01:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 mai 2018

C'était mieux avant- Michel Serres

Je ne suis pas une inconditionnelle ni une grande "connaisseuse" de Michel Serres. mais j'adore écouter cet académicien philosophe nous balancer de son faux air candide ses pensées philosophiques optimistes méticuleusement étayées et fouillées. A l'heure où la France a encore et surtout peur, Michel Serres devrait être o-bli-ga-toi-re. Bref, me voici tenant entre les mains la suite de Petite Poucette ( que je n'avais pas lu). Encore un jour où je suis allée traîner l'air de rien dans une librairie, avec la mine de celle qui est là... [Lire la suite]
Posté par misspetunia à 01:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 mai 2018

The Essex serpent

Heureusement dans la vie, il y a ....Rose. D'abord parce que s'appeler Rose, ça ressemble à un cadeau du ciel. Ensuite parce que cette Rose-là est toujours pimpante et douce, et qu'elle fait rentrer un petit morceau d'Angleterre à chaque fois qu'elle vient chez moi. Or ça, ça ne se refuse pas. Cette fois-ci, elle est arrivée avec The Essex Serpent, de Sarah Perry, sous le bras.   En faisant une petite moue du genre: "Je ne sais pas ce que j'en pense après l'avoir lu." Comme c'était en anglais, que la couverture avait... [Lire la suite]
01 février 2018

John Mc Gahern Memoir

Heureusement, dans la vie il y a Parrain de la verte Erin (futur de la grosse pomme, les Irlandais voyagent, c'est bien connu.....). Parrain de la verte Erin a pour habitude de rendre la vie plus belle avec des mots, avec des éclats de rire tonitruants, et avec des livres: cette fois-ci, la poste de la verte Erin a amené jusqu'à moi les Memoir de John Mc Gahern Attention chef d'oeuvre: on entre ici dans le domaine des pointures. De John Mc Gahern, je connaissais l'incontournable The barracks et sa célèbre couverture noire - que... [Lire la suite]
30 janvier 2018

Soupçon de printemps

Je ne parle plus que du temps Soit. Mais quand on hume dans l'air le premier "whiff" de printemps... On ouvre sa fenêtre un matin et ça nous prend TOUJOURS par surprise: LA bouffée de printemps On court voir si les perce-neige sont encore là On tombe sur deux qu'on avait même pas vues.... Et puis paf, une jonquille On se dit que ça ne va pas du tout, que le temps est vraiment déréglé, que tout va de traviole, que c'est bien trop tôt que c'est pas du tout la saison..... ( Yann Artus, sort de ce corps!!!!!) Le... [Lire la suite]
07 janvier 2018

Balade au clair de pluie

Tadadada, tadadada, tadada  Il pleut.....     Nostalgie de bruine irlandaise et balade dans la gadoue.... miroirs dans la boue village dans la brume canassons dans le crachin perce-neige (J+2!) dans les gouttes..... Où l'esprit vagabonde au hasard des Bambi   ou d'Idir     pour atterrir chez les Béru ....ou le miracle de la pluie!
Posté par misspetunia à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 janvier 2018

Bönânay

2018 vient de tomber du ciel, tout en rondeurs, arabesques, volutes et volupté...... Quel beau nombre , n'est-il pas? Pour l'accompagner, une promesse de fleur.... Quelques bulbes de perce-neige, cueillis à quelques kilomètres puis replantés tout le long du chemin du retour Parfois mal, à la one again, ou même à la nuit tombée. Un hiver, deux hivers, trois hivers, à s'user les yeux et les genoux à essayer d'entre-apercevoir une petite pousse. Puis un jour, le miracle: la perce-neige a fait son nid, au bord du ruisseau,... [Lire la suite]
26 décembre 2017

L'écharpapapa et le tuto du point de plantage

Il y a eu les Barbapapas, Les filles à papas les îles Papa (Stour) des Shetlands des papavers comme s'il en pleuvait Il y a eu la papamobile Et Papa Poule Ah c'était bien, Papa Poule Il y a même eu Papa Doc, mais ça, c'était nettement moins bien..... Dorénavant, il y aura: l'écharpapapa Oui oui, celle juste au pied-patte du chat..... Partie de trois pelotes laine-angora de chez Bouton d'Or de chez Emmaüs de chez il y a longtemps Poussée par le besoin impérieux de protéger le dit-papa des frimas de l'hiver ... [Lire la suite]
Posté par misspetunia à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 novembre 2017

Slow Bloggin'

Les fesses calées sur une chaise rouge de bistrot superbement écaillée. Lundi Matin. Toulouse. Calepin vissé sur le marbre noir de la  table .     Dehors, le thermomètre affiche moins quelque chose. Je suis au chaud dans l'un des plus vieux bars de la ville. Brouhaha d'hiver, enthousiaste et feutré, Entrées, sorties, courants d'air arctique, par l'immense porte , bardée de taquets et verrous de pacotille qui n'ont jamais dû arrêter aucun cambrioleur.     Au dessus des portes fenêtres, une... [Lire la suite]
Posté par misspetunia à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 août 2017

Lettres aux étrangers , d'Homère à Gaël Faye

Lors d'une de mes récemment fréquentes pérégrinations dans Toulouse ô Toulouse, où je m'étais interdit toute librairie et avais donc soigneusement gardé à distance, et avec succés, ET Ombres Blanches, ET la Fnac, ET même, même Terra Nova, paf , voilà-t-y pas que je me retrouve pile face à l'entrée de chez Gibert! Coïncidence inouïe. J'étais avec ma Pétronille d'amour, toute fraîche étudiante et citadine,  il a EVIDEMMENT fallu qu'on visite. Pardi.  Bon, précisons que j'ai une excuse de taille: les entrées chez Gibert... [Lire la suite]
Posté par misspetunia à 00:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,