Un jour, il y a un peu longtemps, je suis allée au cinéma avec mon Homme Préféré de ma Vie voir un chic film: Harry, un ami qui vous veut du bien. Allez savoir pourquoi, j'étais PER-SU-A-DEE que c'était une comédie. Ca devait me rappeler des choses drôles. Quand Harry rencontre sally. Le Prince Harry Harry Potter. Harry Belafonte! ah ah Que sais-je encore.

harry

J'aurais dû me douter, en voyant l'affiche, que ça sentait le Thriller à plein nez cette affaire-là. Mais la vérité c'est que je n'ai même pas vu l'affiche. Il devait pleuvoir, ou j'étais arrivée en retard, ou mon homme préféré de ma vie s''était empressé de détourner mon attention avant que je découvre que le film qu'IL avait choisi racontait une HORRIBLE histoire de meurtres en cascade qui allait me traumatiser pour les 5 années à venir ( ô perfidie).

Bref. J'ai attendu, attendu, (très longtemps je crois me souvenir), qu'on commence à rire. Malgrè les  gouttes de sueur dégoulinant sur les tempes des personnages, les regards appuyés fixés vers le lointain soulignés ça et là par une musique ne laissant rien présager de bon, j'ai continué à y croire. J'ai bien mis 10 minutes à m'apercevoir qu'on n'allait pas rire du tout. Après....après ça a été la dégringolade. Obligée de rester là , dans l'angoisse sourde grandissante, à anticiper fébrilement un crime après l'autre. L'horreur. Je suis du genre à être tétanisée par Agatha Christie et profondément remuée par Hitchcock, encore aujourd'hui. Alors Harry un ami qui vous veut du bien, imaginez.....

 

Dieu Merci, il y avait Sergi Lopez. Non, parce que moi, Sergi Lopez, je le trouve parfaitement à mon goût. Il illumine mon écran.Sergi Lopez en plus, avec un nom pareil, c'est presque mon voisin.Tellement bien que je n'arrive même plus à télécharger cette foutue photo. Bon, vous le connnaissez hein, inutile de vous faire un dessin. Ah! bingo, le voilà

sergilopez-779x389

Et puis, et puis, dans ce film comiquement tragique, il y avait....Michel Fau. Michel Fau déguisé en petit frère du protagoniste, aux cheveux gras longs filasses, dégoulinant de post adolescence attardéé, une véritable réussite, un coupde maître. Il faut croire que j'ai été la seule à le penser: impossible de trouver une photo de lui dans ce film sur le net. Donc, voici Michel Fau au naturel.

michel-fau-1_5415535

Ca y est? Vous voyez qui? MONSIEUR Michel Fau. Cet homme me fait rire au delà des larmes. Il a même le don de me faire  hurler de rire. Au moins autant que le faisait Serrault (Michel aussi),  qui a dû beaucoup l'inspirer d'ailleurs.

Bon, petite recap. Michel Fau, c'est celui qui s'est grimé en diva pour chanter un morceau choisi de Carla Bruni à une célébration quelconque style Molière.

hqdefault

Déjà, là, c'était très fort. C'est aussi lui qui a joué dans Marguerite, aux côtés de Catherine Frot

261481

Il est aussi apparu à une remise des Molières en actrice venant chercher son prix par erreur alors qu'elle n'est même pas nominée. Nommée. Qu'importe

2716324-michel-fau-jpg_2358681

Il est apparemment  grand acteur de théâtre- mais comme j'habite dans le trou du cul du monde, je n'ai pas encore eu l'honneur de le voir sur les planches. Vos commentaires sont les bienvenus si vous avez eu cette chance.

Mais là où je lui dois mon éternelle reconnaissance, c'est que cet homme, juste après la débâcle Trumpesque, a allégé pour moi le lourd fardeau des Primaires de la Droite.

Comme un phénomène annonciateur de la grande rengaine présidentielle en préparation, on a eu droit aux.....Primaires. De la droite. Déjà, de la gauche, c'est dur, mais alors, de la droite...Niko Sarko,  le retour. Un enfer. Jour et nuit. Au coucher, au lever. Jusqu'à ce que je découvre un soir par hasard (toujours mon Homme préféré de ma vie, qui avait mis Canal....Je lui dois tant!) que je découvre donc: Michel Fau. J'ai tellement ri, moi qui sort d'un charcutage de thyroide qui m'a laissée sans voix (horreur et damnation) et avec des points résorbables-mais-pas-vite au fond de la gorge...Mais j'ai ri, j'ai ri plus que jamais. Ca a rattrapé le film Harry un ami, plus de 10 ans après. Et les primaires.

Alors comme je suis généreuse, j'ai décidé de partager. Ben oui, on va pas être bégueule quand même. Avertissement: j'ai testé sur des ados, ça les laisse de marbre. Attention, spécial dédicace à maï couzaïn d'ouille ouille ouille, je sais qu'elle va adorer.....

 

 

En cette période de pré-élections post-modernistes tendance-fascisante , je propose de rendre les interventions de Michel Fau obligatoires, voire remboursées par la Sécu. Tant qu'elle existe encore.